Fancy Puppet - Fabrique de Folies Fantaisistes

02 août 2018

Collection Dilution - Une explosion de couleurs

collection

Une nouvelle collection que j'ai développé depuis Avril, est cette belle explosion de couleurs. Des bijoux graphiques, inspirés des arts contemporains, avec une touche street Art. Je voulais faire la part belle à la couleur, et la traiter comme telle. Comme pure expression d'elle même. Une énergie, une vibration, une effervescence.

 

colorchart

à partir d'un design épuré et graphique, je peux explorer librement la couleur, et donc proposer une déclinaison colorée très riche. Autour d'une seule couleur, ou d'un duo. Une infinité de possibilités que je me délecte à décliner.

Chaque pièce est unique et audacieuse.

Vous pourrez retrouver ces bijoux sur ma boutique ETSY : Fancy Puppet.

MAis si vous vous souhaitez apprendre à réaliser cette technique, c'est POSSIBLE. à la rentrée, je proposerai un tutoriel pas à pas complet sur ma boutique etsy. Il est aussi possible pour vous d'assister à un stage en ligne individuel en ma compagnie. Une demi journée d'atelier pour étudier ces techniques, ensemble, à distance. N'hésitez pas à m'écrire si vous êtes intéressé :D
Je vous laisse découvrir en images les boucles d'oreilles, les bagues, les pendentifs et les broches .

fancypuppet-splash-01

fancypuppet-splash

fancypuppet_graphic (3)

fancypuppet_graphic (4)

 


08 avril 2018

De belles tulipes pour un printemps plein de lumière

fancypuppet-tulip (1)

Le printemps est là depuis quelques jours. Il est sacrément discret par chez moi : grisaille et 2 fleurs sorties de terre. Et ma chance fut que ce fut une tulipe et une jonquille, mes deux fleurs préférées. Alors me voici partie dans la création de fleurs assez minimalistes, graphiques et un brin vintage (on dirait de la céramique, non?)
Alors découvrez mon tuto spécial printemps en vidéo.

• TUTO FIMO - Broche Tulipe ⎪ Fancy Puppet

 

Laissez vous guider par ce pas à pas et déclinez le dans toutes les couleurs que votre esprit adore.
Bisous

Fancy Puppet

fancypuppet-tulip (3)

fancypuppet-tulip (6)

Posté par Marion Le Coq à 17:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

25 mars 2018

Parlons Stage - Je ne m'arrête plus

2018, l'année du grand retour de Fancy dans les stages polymère. Et je ne fais pas les choses à moitié. Je vous ai déjà parlé longuement du stage de Janvier avec MADAME Olga Nicolas, en vendée dans CET ARTICLE : Stage Bijoux Twist. Et le souvenir en est toujours aussi impérissable. Le résultat fut plus que satisfaisant :

fancypuppet_stageolgaR2fancypuppet_stageolgaV

 

 

En Février, 2 stages.

26805361_10212011918587395_1951995941513720960_n

Une journée atelier à La Fabrik, avec la fantastique Mathilde Colas, pour aborder l'effet Raku. Que de technique ! C'est toujours génial de découvrir comment les créatrices travaillent. J'en retire que de satisfaction ! Je n'ai pas encore terminé les pièces, ni ré abordé la technique, pour le moment, mais ça ne saurait tarder.

 27657614_348449912304230_5758426872972859310_n

Photos : Création de Mathilde Colas & Photo de groupe

 

 

 

Quelques jours plus tard (deux jours. seulement.), J'assistai à mon premier Skage, stage en visio-conférence, avec une autre des artistes que j'adore, Sandrine Arevalo Zamora, aka Pinklily. Quelqu'un qui m'est très cher (et qui se reconnaitra) m'a offert la possibilité de passer 2 journées skages avec Sandrine. La seconde sera faite plus tard dans l'année, mais la première s'est déroulée mi février. Le thème du stage fut l'effet écailles de sirène (voir photo de Sandrine ci dessous)

27067410_1666121796764467_5706838572742504701_n

Ce fut vraiment une journée très intense, mais aussi très riche en échange, j'ai adoré ce moment. J'ai réussi à terminer le projet que j'avais prévu. Ce qui est assez remarquable parce que, des projets de stages, terminés, propres...ça n'éxiste quasiment pas.

Mais ce projet là est fini ! Portable ! Et très "mermaid". En voici une photo.

Fancypuppet-sirene

 

 

 

 

En Mars, une rencontre et un stage

Et encore une fois, les deux sont coup sur coup.

Tout d'abord, nous avons eu les RGO, ou Rencontres Grand Ouest. On se retrouve, chacune travaille sur ce qu'elle veut, ou se met en groupe pour tester des tutos, celles qui veulent font des démo pour expliquer aux autres. J'ai été très peu productive durant cette édition, j'ai beaucoup papoté.

J'ai fait une démo des produits Swellegant et de ma technique de Mokume Fantôme. Et les filles ont pu testé les futures écrans Moiko & Fancy Puppet. Les futurs indispensables de chacune.

29027588_10212782741621530_7424485982050713600_o

 

Je disais avoir été peu productive. En effet, la dernière fois, j'ai sorti 4 parures complètes, et cette fois ci... hum...des plaques... et deux trois trucs découpés.

Mais mon véritable challenge du week-end fut de tenter la cane kaléidoscopique. Et oui, Mathilde était en face de moi, et je reste fascinée quand elle travaille. J'ai du faire une demi douzaine d'essais, ce n'est toujours pas au point, mais c'est rigolo.

fancykaleido

 

Certaines des bagues sur la photo si dessous reprennent des cannes Kaleidoscopiques.

Baguouzes

 

Et pour terminer, un stage, et pas des moindres.

Une semaine après les RGO, j'ai assisté au stage Élégantes connexions, annimé par Olga Nicolas et Sylvie Péraud, près de Rouen. Le but étant d'aborder le système qu'elles ont développé à deux, d'éléments interchangeables et clipsables. Incroyable ! LE concept est dingue, et les techniques apprises sont géniales. De belles rencontres, de chouettes retrouvailles. Et oui, encore un stage avec Olga, 2 en moins de deux mois. Beh oui, il se pourrait que en plus d'admirer son travail depuis des années, j'ai tellement aimé l'humain, que j'ai voulu re - travailler sous ses directions. Sans être groupie fanatique, j'ai vraiment eu un coup de coeur pour elle, qui est vraiment d'une intelligence, d'une finesse... de tout. Humainement, autant que créativement, elle devrait être le modèle de tous. Je participerai à nouveau à l'un de ses stages avec bonheur.

Et Sylvie, également une artiste incroyable, un bonheur ! Heureuse de l'avoir rencontrée. Quel talent.

Voici les créations que j'ai pu sortir de ce weekend. N'oublions pas l'adage : "Ce sont des pièces de stages, les filles, on fera mieux à la maison"

fancypuppet_olga_sylvie (1)fancypuppet_olga_sylvie (2)

fancypuppet-olga-sylvie (1)

 

 

Bilan de ces 5 évènements polymère :

1. Déjà, stop, je me calme, je ne peux décemment pas déserter tous les weekend pour un weekend polymère. 

2. Toutes ces techniques apprises sont très intéressantes. Tant dans le déroulement du stage, tant dans les petites astuces glannées ici ou là, avec les autres. Mais même si j'ai appris énormément de chose, les sujets, bruts, des stages, il se peut que je ne refasse jamais ces techniques. Il y a des choses à ré exploiter, mais tel quel, je ne me vois pas en refaire.

3. Le bonheur est aussi dans la rencontre, l'échange et la retrouvaille. Je vois rarement les copines créatrices, souvent on travaille chacune dans son atelier, donc ces moment sont précieux et souvent très riches de discussions. Donc je suis toujours contente, quand je vais en stage, quand je sais que j'y retrouverai telle ou telle copine.

 

STAGE AVEC FANCY PUPPET

L'année dernière, j'organisais mon premier stage comme "prof". Et cette année, on re commence avec un nouveau sujet : ANNONCEZ LA COULEUR ! Un stage basé sur la maitrise de la couleur dans la création, du dégradé, et de techniques.

 

StagePArisCouleurs

IMG_9366

Un stage passionnant et indispensable ! La première session à Paris, mi avril est complète, mais beaucoup sont intéressés pour le reprogrammer, une nouvelle fois à paris, également à Rennes, Nantes, Toulouse, Valence, strasbourg, même en Belgique etc. Donc Rejoignez nous dès que possible sur la Page Facebook : Les stages de Fancy Puppet . Vous pourrez répondre au sondage, et si vous souhaitez organiser un stage par chez vous, je suis tout a fait ouverte à toute proposition.

Bannfacebookgroupeateliers2018

18 février 2018

Pâte "Boeurk", Une épopée anti-gaspi

Ah, les restes de pâtes. On y est tous (ou presque) confrontés. Ce n'est pas une honte d'avoir des restes, des oubliés. Ce n'est pas du gachis (bah oui, je ne jette pas ma pâte crue, ça peut être réutilisé). Mais du coup je stocke... Depuis 2007. Alors au bout d'un moment, on entasse les petits bouts de rien, les restes de plaques à motifs...

Quand je suis bordélique, à savoir quasiment tout le temps, tout s'entasse dans des boites métalliques ou des boites en plastique qui résistent à la pâte crue. De plus, comme je change au fur et à mesure du temps, c'est rangé de façon "chronologique". Donc quand j'ouvre une boite, j'y retrouve des vestiges qui me rappellent des souvenirs de créations, plus ou moins anciennes.

Les plaques de motifs sont, quant à elles, stockées à plat, entre des feuilles de papier cristal ou dans des pochettes plastiques.

fancypuppet_patescra (25)

fancypuppet_scrapclay (2)

 

Alors, quand tout est en vrac, comme ça, Qu'est-ce que je fais?

Premièrement, je vide tout sur mon plan de travail bien rangé et bien propre . Ensuite je prends des petites pochettes en plastique (celles de chez Action, pour protéger les cartes, sont très pratiques, également pour ranger vos plaques de pâte et les stocker plus facilement). Dans ces pochettes, je vais simplement trier tous les petits bouts de pâte, par couleur. Chaque pochette aura une couleur atitrée, à savoir : une rouge, une jaune/orange, une verte, une bleue, une rose/violet, une blanche, une noire et une brune/cracra. Comme ça, même si je ne récupère pas tout d'un coup (vous comprendrez à la fin de l'article que , vu la quantité, il me faudrait bien des jours pour tout faire), les couleurs sont au moins triées entre elles.

fancypuppet_scrapclay (3)

 

Après, dans chaque sachet, on différenciera plus tard les différentes nuances, l'intéret étant de créer le plus de nouvelles couleurs possibles ensuite. Vous voyez, ci dessous, le contenu de la pochette Jaune orange me permettra d'avoir un orange, un ocre et un jaune. D'ailleurs, ces grosses boules à l'aspect composite sont des précédentes entreprises de récupération de pâte (pâte passée à la moulinette ou rappées et ré aglomérées)

fancypuppet_scrapclay (4)

 

Et hop, je n'aurai plus qu'à stocker les pochettes dans des boites hermétiques. à l'abri de la poussière le plus possible (et des poils de chat)

fancypuppet_scrapclay (5)

 

Il reste toujours cette pochette, pleine des couleurs intriables (des bouts de canes à différentes couleurs), que je dissocie toujours du reste. On sait que les mélanges seront forcément "beurk" et que cette pâte ne servira pas a faire de jolies nouvelles couleurs. Mais là est tout l'intéret de trier les couleurs. Si on mélangeait tout sans distinction, on aurait une immense quantité de pâte de couleur horrible et pas vraiment utilisable. Autant en sauver le plus possible pour s'en re servir dans de beaux projets !

fancypuppet_scrapclay (6)

 

J'ai déjà entamé le travail de récupération, avec la pochette de blancs, noirs et roses/violet. J'ai simplement re-conditionné la pâte, l'ai réchauffé pour ne pas que tout soit trop friable et tout passé dans la machine pour mêler les couleurs. Et voyez tout ce que j'ai obtenu ! Sans rien ajouter (parce qu'il est possible d'ajouter de la polymère liquide quand c'est trop friable pour nos mains et la machine), j'ai obtenu des pâte très maléables et prêtes à l'emploi. Une bonne quantité de noir, puis un gros bloc de la fameuse couleur cracra. 3 violets, 2 roses et deux blancs "cassés". 

fancypuppet_scrapclay (7)fancypuppet_scrapclay (8)

fancypuppet_scrapclay (1)

 

J'ai encore beaucoup de travail mais la quantité récupérée est déjà équivalente à plus de 10 pains de pâte fimo. Pas mal non? Il me reste les autres couleurs à reprendre mais mes petits pouces commencent à dire non. Et oui, car en 11 ans de création, ce n'est pas juste un peu de pâte que j'ai mis de côté... Mais des dizaines de pains mis bout à bout. J'ai eu la curiosité de peser toute cette pâte. Je l'avais déjà fait il y a quelques années, et j'avais été choqué du résultat. Mais je sais que je fais moins de "déchets" qu'auparavant. Je suis plus économe. Et bien tenez vous bien. Aujourd'hui, toute cette pâte pèse plus lourd que monsieur mon gros chat, qui lui, pèse 5.5 kg. Le résultat est de 6.7 kg !
Il faut maintenant que je réfléchisse à comment ré utiliser tout ça, plutôt que d'ouvrir des pains neufs à chaque fois.

C'était ma petite chronique de la semaine ! à très vite !