Ah, les restes de pâtes. On y est tous (ou presque) confrontés. Ce n'est pas une honte d'avoir des restes, des oubliés. Ce n'est pas du gachis (bah oui, je ne jette pas ma pâte crue, ça peut être réutilisé). Mais du coup je stocke... Depuis 2007. Alors au bout d'un moment, on entasse les petits bouts de rien, les restes de plaques à motifs...

Quand je suis bordélique, à savoir quasiment tout le temps, tout s'entasse dans des boites métalliques ou des boites en plastique qui résistent à la pâte crue. De plus, comme je change au fur et à mesure du temps, c'est rangé de façon "chronologique". Donc quand j'ouvre une boite, j'y retrouve des vestiges qui me rappellent des souvenirs de créations, plus ou moins anciennes.

Les plaques de motifs sont, quant à elles, stockées à plat, entre des feuilles de papier cristal ou dans des pochettes plastiques.

fancypuppet_patescra (25)

fancypuppet_scrapclay (2)

 

Alors, quand tout est en vrac, comme ça, Qu'est-ce que je fais?

Premièrement, je vide tout sur mon plan de travail bien rangé et bien propre . Ensuite je prends des petites pochettes en plastique (celles de chez Action, pour protéger les cartes, sont très pratiques, également pour ranger vos plaques de pâte et les stocker plus facilement). Dans ces pochettes, je vais simplement trier tous les petits bouts de pâte, par couleur. Chaque pochette aura une couleur atitrée, à savoir : une rouge, une jaune/orange, une verte, une bleue, une rose/violet, une blanche, une noire et une brune/cracra. Comme ça, même si je ne récupère pas tout d'un coup (vous comprendrez à la fin de l'article que , vu la quantité, il me faudrait bien des jours pour tout faire), les couleurs sont au moins triées entre elles.

fancypuppet_scrapclay (3)

 

Après, dans chaque sachet, on différenciera plus tard les différentes nuances, l'intéret étant de créer le plus de nouvelles couleurs possibles ensuite. Vous voyez, ci dessous, le contenu de la pochette Jaune orange me permettra d'avoir un orange, un ocre et un jaune. D'ailleurs, ces grosses boules à l'aspect composite sont des précédentes entreprises de récupération de pâte (pâte passée à la moulinette ou rappées et ré aglomérées)

fancypuppet_scrapclay (4)

 

Et hop, je n'aurai plus qu'à stocker les pochettes dans des boites hermétiques. à l'abri de la poussière le plus possible (et des poils de chat)

fancypuppet_scrapclay (5)

 

Il reste toujours cette pochette, pleine des couleurs intriables (des bouts de canes à différentes couleurs), que je dissocie toujours du reste. On sait que les mélanges seront forcément "beurk" et que cette pâte ne servira pas a faire de jolies nouvelles couleurs. Mais là est tout l'intéret de trier les couleurs. Si on mélangeait tout sans distinction, on aurait une immense quantité de pâte de couleur horrible et pas vraiment utilisable. Autant en sauver le plus possible pour s'en re servir dans de beaux projets !

fancypuppet_scrapclay (6)

 

J'ai déjà entamé le travail de récupération, avec la pochette de blancs, noirs et roses/violet. J'ai simplement re-conditionné la pâte, l'ai réchauffé pour ne pas que tout soit trop friable et tout passé dans la machine pour mêler les couleurs. Et voyez tout ce que j'ai obtenu ! Sans rien ajouter (parce qu'il est possible d'ajouter de la polymère liquide quand c'est trop friable pour nos mains et la machine), j'ai obtenu des pâte très maléables et prêtes à l'emploi. Une bonne quantité de noir, puis un gros bloc de la fameuse couleur cracra. 3 violets, 2 roses et deux blancs "cassés". 

fancypuppet_scrapclay (7)fancypuppet_scrapclay (8)

fancypuppet_scrapclay (1)

 

J'ai encore beaucoup de travail mais la quantité récupérée est déjà équivalente à plus de 10 pains de pâte fimo. Pas mal non? Il me reste les autres couleurs à reprendre mais mes petits pouces commencent à dire non. Et oui, car en 11 ans de création, ce n'est pas juste un peu de pâte que j'ai mis de côté... Mais des dizaines de pains mis bout à bout. J'ai eu la curiosité de peser toute cette pâte. Je l'avais déjà fait il y a quelques années, et j'avais été choqué du résultat. Mais je sais que je fais moins de "déchets" qu'auparavant. Je suis plus économe. Et bien tenez vous bien. Aujourd'hui, toute cette pâte pèse plus lourd que monsieur mon gros chat, qui lui, pèse 5.5 kg. Le résultat est de 6.7 kg !
Il faut maintenant que je réfléchisse à comment ré utiliser tout ça, plutôt que d'ouvrir des pains neufs à chaque fois.

C'était ma petite chronique de la semaine ! à très vite !