Léa, ma colloc, et moi même, avont un amour pour les poissons, mais de la malchance aussi. Ce fut une hécatombe, cette année. 6 poissons morts depuis septembre. Immense tristesse à chaque fois. MAis veillée funebre pour chacun, avec immersion du cercueil de fortune dans leur bouteille d'alcool remplie d'eau, puis au fond du lac. A chaque fois, ça a donné de belles séries de photos pour leur gloire posthume.

Mais un jour une idée folle du fond de nos tête à germé. Et plus jamais nous ne verrions disparaitre nos poissons chéris.

RESINE

J'ai bien dit résine. Je vous laisse découvrir en image la dernière Aventure de Lucky.



 
 
Surprise! Alors, il est beau, hein?