18 février 2018

Pâte "Boeurk", Une épopée anti-gaspi

Ah, les restes de pâtes. On y est tous (ou presque) confrontés. Ce n'est pas une honte d'avoir des restes, des oubliés. Ce n'est pas du gachis (bah oui, je ne jette pas ma pâte crue, ça peut être réutilisé). Mais du coup je stocke... Depuis 2007. Alors au bout d'un moment, on entasse les petits bouts de rien, les restes de plaques à motifs... Quand je suis bordélique, à savoir quasiment tout le temps, tout s'entasse dans des boites métalliques ou des boites en plastique qui résistent à la pâte crue. De plus, comme je change... [Lire la suite]